Tendances des recherches vins et spiritueux sur Google en 2021

En 2021, Internet et le e-commerce prennent une place de plus en plus importante dans le marché du vin. Il faut désormais se faire une place sur la toile. En tant que marque de vins ou de spiritueux, connaître les tendances de recherche des internautes est essentiel pour optimiser sa stratégie de contenu et son référencement SEO. Qu’est-ce qui intéresse le plus les Français concernant le vin et les spiritueux ? Quand les différents alcools sont-ils tapés dans le moteur de recherche ? Quels sites arrivent le mieux à se distinguer dans la jungle de Google ?

La place du digital dans le secteur du vin

La crise du coronavirus a entraîné des modifications du comportement des Français. L’année 2020 a connu une augmentation des ventes de vin sur Internet. Le baromètre de Sowine/Dynata révèle que les achats à distance ont évolué de 31 % en 2019 à 46 % en 2020.

  1. 69 % des consommateurs sur le net dépensent plus de 10 € par bouteille.
  2. 38 % des acheteurs de vins se renseignent avant de passer à l’acte d’achat sur les sites Internet et 37 % sur les réseaux sociaux.
  3. 28 % des Français présents sur les réseaux suivent un influenceur de vins et spiritueux. 50 % des grands clients de vin ont acheté au moins un vin recommandé à travers Instagram ou Facebook.

 

Top 3 des interrogations sur le vin à Google

Lorsque l’on tape « le vin peut-il » dans le moteur de recherche, voici ce qui ressort en premier.

Les Français ont peur des effets du vin. Ils se demandent si boire un verre entraîne un mal de ventre, des douleurs musculaires, des crampes ou donne des gaz. Si les Français sont pourtant réputés pour leur consommation habituelle de vins, ils paraissent se questionner toujours autant sur les maux qu’entraîne la consommation d’alcool.

Autre interrogation, celle de l’état de la boisson à base de raisin. Le « vin peut-il tourner / geler / périmer ? » montre bel et bien que les Français ne sont pas si connaisseurs. Ils s’intéressent à la transformation et à la conservation du vin. Attention, si vous décidez de mettre votre bouteille de blanc au congélateur pour la refroidir, ne l’oubliez pas, le vin peut effectivement geler !

Top 3 des questions sur les spiritueux, posées à Google

Concernant les spiritueux, les expressions les plus populaires sont « les spiritueux en France ». Les internautes veulent connaître les alcools fabriqués dans l’Hexagone pour consommer local et en connaître plus sur les savoir-faire du pays. « Les spiritueux pour les nuls » confortent l’idée que les Français cherchent à en savoir plus sur eux.
L’autre question qui revient le plus souvent est « les spiritueux sans alcool », cela montre que les Français sont aussi consommateurs de softs.

La saisonnalité des recherches

Tous les alcools, que ce soient les vins (rouge et blanc), les whiskies et les rhums enregistrent une très forte saisonnalité. Le pic se situe en fin d’année, sur la période de Noël et du jour de l’an.

Si l’on compare ces quatre alcools, le rhum est nettement plus recherché sur Google que ses concurrents. Suit le whisky, très proche du vin blanc, puis le rouge.

Le vin rosé est très loin derrière. Il semblerait être nettement moins consommé par les Français. Il enregistre une augmentation au printemps au moment où les terrasses ouvrent et que le soleil pointe le bout de son nez, il plafonne l’été, puis descend tranquillement jusqu’à l’hiver.

Les sites Internet les mieux référencés

Connaître les tendances de recherches est très important pour pouvoir étudier et s’adapter à sa cible, dans le but d’établir sa stratégie de contenu et d’améliorer son référencement. Certains sites spécialistes de vins et de spiritueux l’ont déjà bien compris et sont très bien positionnés sur Google. Quels sont les principaux sites web vins et spiritueux concurrentiels ?

L’agence eQuaero a listé les meilleurs après une analyse de 10 000 requêtes de l’univers viticole. En fonction des volumes de recherche et du positionnement des sites, voici le top 3 :

  • avis-vin.lefigaro.fr (le sous-domaine du Figaro)
  • Wikipedia
  • iDealWine

Un fait assez étonnant est que les boutiques piliers ne se retrouvent pas toujours bien référencées : Millésima, Vinatis, par exemple, sont derrière. Nicolas ne se situe qu’à la 17e place.

Conclusion, il reste des places à prendre ! Pour le directeur d’eQuaero, il faut allier la qualité à la quantité : livrer de nombreux articles au contenu riche et expert est une des clés du succès.

 

L’agence Alioze, spéicialisée dans le secteur du vin & spiritueux, vous guide dans votre stratégie marketing digitale. Elle vous aide pour identifier les mots-clés les plus performants pour votre business et rédige des articles performants pour optimiser votre référencement naturel et votre visibilité sur Google.

 

Sources :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous cherchez une agence de communication digitale ?  Contactez nous
Alioze