Les plus belles publicités luxe de ces dernières années

Comment marquer les esprits dans notre société moderne où la publicité est partout ? Les images, les vidéos et les messages publicitaires font partie du quotidien. Les entreprises doivent fournir toujours plus de contenus, adaptés aux différents formats, afin de séduire les consommateurs. Les marques de luxe n’échappent pas à cette réalité. Avec des campagnes de communication sophistiquées, des spots aux allures de cinéma hollywoodien et de l’humour parfois, certaines enseignes excellent. Alioze vous propose un top 5 des publicités luxe les plus marquantes de ces dernières années.

La publicité de luxe la plus drôle : Chanel

La marque iconique Chanel a réussi à ouvrir la brèche de l’humour dans l’univers très codifié du luxe. Il n’y avait jusqu’alors jamais trouvé sa place avant 2018.
Pour relever le défi, c’est le duo gagnant Camille Cottin et Eloïse Lang qui a été choisi pour réaliser la publicité de la montre J12. Leurs carrières avaient bondi grâce aux sketchs de la Connasse sur Canal plus. Syrus Shahidi, le personnage masculin, est l’acteur de la série Plan cœur visible sur Netflix.

Deux spots vidéos “Suis-moi…” mettent en scène ce couple. Camille Cottin y endosse le rôle d’une femme maladroite, fabuleuse et un peu cinglée. Le couple court pour voir un film au cinéma, en retard, et Camille claque la porte au nez de son ami. Camille plonge dans la Seine du haut d’un pont pour attraper son bateau-taxi. Deux scènes comiques avec pour personnage principal le garde-temps qui n’est autre que la montre au poignet de Camille.

 

 

 

L’univers du luxe reste bien présent : le cadre de la ville de Paris, le noir et blanc, les gros plans, mais le discours décalé surprend totalement. L’héroïne drôle et forte amène une nouvelle énergie. La musique dynamique de Clara Luciani, La Grenade, a aussi été choisie pour son hymne à la féminité. Une publicité qui s’adresse enfin aux parisiennes d’aujourd’hui et pas forcément à la clientèle déjà conquise par Chanel.

La campagne la plus ludique : Hermès

Pour sa campagne de communication mode de la collection Printemps-Eté 2018, la maison de luxe Hermès conserve son univers si unique au design graphique et sophistiqué.
Quatre scénettes de jeux sont déclinées en fonction des catégories de produits de la maison Hermès : la soie, la mode, les bijoux et l’art de la table. Le texte “Jeux drôles” accompagne les images aux couleurs vives et aux dessins géométriques sur fond plat. Jeux de mots, de formes, de couleurs, jeux d’ombres et de lumières, jeux d’enfants, tout est joyeux.

 

jeux droles hermes

 

Le titre est décliné en anglais et en allemand. En anglais, l’accroche “Play it like Hermès” propose de s’amuser. En allemand, “Komm, schau und spiele !” se traduit par viens, regarde et joue, encore une incitation à s’activer énergiquement.

Ce ton s’adresse plus particulièrement aux millennials et utilise les codes des réseaux sociaux. Ce n’est pas un hasard si le photographe de la campagne est Jack Davinson alors âgé de 27 ans.
Hermès joue avec les images et les mots avec aisance. L’agence de communication Poudre aux yeux a choisi des mots simples, mais impactants, en totale adéquation avec les images. Le mouvement associé à la musique entraîne le lecteur dans un univers ludique propre à la marque. Sobre, épuré et créatif comme on aime.

Celle qui nous fait voyager : L’odyssée de Cartier

L’Odyssée de Cartier est une des plus belles publicités de luxe de ces dernières années. La qualité de sa réalisation lui a d’ailleurs valu de remporter le Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe à sa date de sortie en 2012 et le Lion d’or des effets spéciaux à Cannes.

Accompagné par les agences Marcel et Publicis 33 et réalisé par Bruno Aveillan, Cartier dévoile toute son histoire par le biais de son icône, la panthère. Le spectateur voyage dans l’univers de la marque teinté des plus belles pièces du joaillier qui rythment les images. Le film ne met pas en avant un produit en particulier, mais le storytelling sublime la marque dans son entièreté. Il revient sur ses influences et ses voyages. La magie et la puissance sont incarnées par cette panthère dont l’histoire commence à Paris, puis poursuit son voyage dans le monde comme les frères Cartier l’avaient fait : en Russie, en Chine et en Inde. La musique vient appuyer le côté émotionnel et épique de cette odyssée.

 

 

Les communications du joaillier sont rares, il fallait donc quelque chose de grandiose et de puissant pour marquer les esprits. Ce film venait fêter les 165 ans de Cartier. La passion devait être présente tout au long des 3 minutes 30 diffusées à la télévision, au cinéma et sur Internet dans 15 pays différents. Ce film a mis deux ans à voir le jour, son tournage a duré six mois à travers cinq pays différents pour un budget total de 4 millions d’euros. Trois mois après sa sortie, la publicité avait déjà été vue par 160 millions de personnes.

La publicité la plus classique : Dior

Marion Cotillard a été l’égérie du sac Lady Dior pendant de nombreuses années. La campagne certainement la plus marquante a été celle de 2014, Enter The Game. Sur une chanson de Metronomy, l’actrice française est filmée dans une magnifique villa moderne avec piscine. Tantôt allongée sur un canapé Le Corbusier, tantôt entonnant un chant ou quelques pas de danse, tantôt marchant littéralement sur l’eau, la star incarne le rôle de cette femme belle au pouvoir charismatique. Marion Cotillard a d’ailleurs coréalisé le film avec Eliott Bliss.

 

 

Dans un cadre intemporel et iconique, typique de l’atmosphère des publicités de luxe, elle envoûte par sa performance au cœur de cette villa de Los Angeles. Le cadre somptueux apporte élégance et chic. Les codes Dior n’échappent pas à cette pub : pied de coq, sac Lady Dior, jeux d’ombres et de lumières et effets miroir.

La plus déjantée : Kenzo

L’actrice Margaret Qualley, fille de la célèbre Andie MacDowell est fantastique dans la publicité déjantée de Kenzo World. Elle sort de la pièce du Lincoln Center de New York où se déroule une diner de gala qui semble l’ennuyer à mourir. Elle se lance alors dans une chorégraphie tribale totalement dingue qui se termine par un vol plané dans une décoration géante en forme d’œil.

La danse a été pensée par Ryan Effington sur la musique de Mutant Brain de Sam Spiegel.
Les directeurs artistiques de Kenzo, Carol Lim et Humberto Leon ont fait appel à Spike Jonze pour la réalisation de la pub. Il offre ici tout son génie créatif pour illustrer la folie du nouveau parfum. Comme un air de déjà-vu ? Le célèbre réalisateur avait effectivement déjà fait danser Christopher Walken dans le clip Weapon of Choice de Fatboy Slim.

 

 

Avec cette publicité, Kenzo trouble et étonne. Diffusé à la fois sur Internet, à la télé et dans les salles de cinéma, le film détruit tous les codes et les clichés des campagnes de communication de parfums. Il se libère des carcans pour apporter folie et liberté.
En tant qu’ovni, il a logiquement provoqué le buzz sur les réseaux sociaux et la blogosphère. Un mois après sa sortie en 2016, il avait totalisé plus de 17 millions de vues. L’entreprise continue donc sur sa lancée avec un nouveau dynamisme et une remontée du chiffre d’affaires depuis l’arrivée des nouveaux directeurs.
Alors que les publicités des années 2000 étaient basées sur les fleurs comme le coquelicot, dans une ambiance douce à la poésie rêveuse, le virage est ici à 180°. La marque veut moderniser son image pour renouveler sa cible et célébrer la créativité et la diversité.

 

N’hésitez pas à faire appel à l’expertise d’Alioze, si vous souhaitez, vous aussi, créer des publicités impactantes dans le luxe.

 

 

Sources :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous cherchez une agence de communication digitale ?  Contactez nous
Alioze