Comment améliorer son référencement naturel pour 2017 ?

Le SEO est une science obscure : de nombreuses erreurs qui pourraient facilement être évitées sont encore commises en 2017. Le positionnement des sites web en pâtit alors qu’accorder un peu plus de temps et d’attention à l’optimisation du référencement naturel suffirait à  les faire bondir dans les résultats de recherche.

Beaucoup de propriétaires de site web ne semblent pas encore avoir assimilé les techniques d’optimisation du référencement naturel. Preuve en est avec cette étude réalisée par SEMrush sur 100 000 sites web et tout de même 450 millions de pages et qui a permis de dégager les erreurs d’optimisation du référencement naturel les plus courantes (et impardonnables !)(mais pas irréversibles : il n’est jamais trop tard pour se reprendre).

Duplication de contenu, meta titles trop longues ou courtes, liens brisés… Des petites erreurs qui peuvent coûter cher.

Voici les 11 erreurs SEO courantes qui risquent de plomber votre référencement naturel

Duplication de contenu

Erreur de SEO à ne pas commettre : la duplication de contenu

Parmi les sites analysés par SEMrush pour son étude, 50% contiennent du contenu dupliqué. Mais, qu’entend-on par là ? Fions-nous à Google qui reste le mieux placer pour définir la duplication de contenu : « d’importants blocs de contenu qui sont complètement ou sensiblement similaires à d’autres contenus présents à l’intérieur ou à travers des domaines. »

Les contenus dupliqués sont sévèrement sanctionnés par Google qui leur préfère les contenus uniques. Des contenus similaires sur plusieurs de vos pages feront de vous votre propre rival ! Google ne sachant laquelle des deux pages choisir, il optera pour la pénalisation des deux.

 

Attributs ALT et image brisées

Une erreur SEO à ne pas commettre : oublier de renseigner l'attribut alt d'une image

Au même titre que le contenu textuel, chaque image doit être pensée en terme de référencement naturel. Pourtant, l’étude conclut que 45% de sites sous-estime ou n’ont pas connaissance de l’importance d’optimiser les images.

Les balises ALT sont notamment très importantes pour la recherche d’image. Elles indiquent textuellement à Google et autres moteurs de recherche de quoi il est question visuellement. Descriptions textuelles des images, elles permettent aux moteurs de recherche de les classer correctement. Enfin, elles ajoutent de la valeur et améliorent donc l’expérience utilisateur. L’expérience utilisateur. Celle qui préoccupe tant Google. La même qui poussera le géant des moteurs de recherche à déclasser votre site s’il contient trop d’images brisées puisqu’elles seront telles des impasses et entraîneront une expérience utilisateur médiocre.

 

Meta titles

Une erreur SEO à ne pas commettre : mal remplir la meta title

Les moteurs de recherche utilisent les meta title afin de déterminer le sujet dont traite la page. Cette balise title apparaît en haut de l’annonce dans les résultats de recherchent et aide donc les internautes à s’intéresser et cliquer sur le lien. La meta title est également l’un des éléments les plus important du SEO : correctement optimisée, elle impacte de façon significative le référencement. Pourtant, l’étude de SEMrush démontre que le title n’est pas encore totalement maîtrisé :

  • Les titles sont trop longues dans 15% des cas.
  • Les titles sont trop courts dans 4% des cas.
  • Les titles dupliqués affectent 35% des sites.
  • Des titles non renseignés concernent 8% des sites.

La longueur est un critère important puisqu’elle détermine la façon dont le titre s’affiche dans les résultats de recherche. Sa longueur ne doit pas excéder 70/71 caractères. Au-delà, le titre sera coupé au profit de points de suspension. Il est donc indispensable de condenser l’ensemble des informations et mots-clés dans cette fourchette. Quant aux balises titles manquantes ou dupliquées, elles embrouillent Google qui préfèrera reléguer au second rang une page non-pertinente qui fournit des informations floues sur son contenu.

Exemple d'une meta title trop longue

Exemple de meta title trop longue

Meta descriptions

Une erreur SEO à ne pas commettre : ne pas renseigner la meta description

A contrario des meta titles, les meta descriptions n’influencent pas directement le positionnement d’un site web dans les résultats de recherches. Elles demeurent toutefois importantes d’un point de vue marketing puisqu’elles aident les internautes à identifier le contenu de votre page. En cela, la meta description doit être incitative, attractive et pousser à l’action. Et pertinente, toujours.

 

Liens internes et liens externes brisés

Une erreur SEO à ne pas commettre : trop de liens internes et externes brisés

Si une page de redirection 404 est bien mis en place, comme c’est le cas de 10% des sites web évalués dans cette étude, des liens brisés ne posent pas de problème majeur en terme de SEO. Mais si des centaines de liens sont brisés, c’est tout autre chose. Lorsqu’ils sont trop nombreux, les liens brisés posent deux problèmes de taille :

  • Ils influencent négativement la perception des utilisateurs sur votre site.
  • Ils détournent l’attention des robots des moteurs de recherche qui risquent de ne pas explorer et indexer vos nouvelles pages.

 

Ratio Texte-HTML

Une erreur SEO à ne pas commettre : un ratio texte-HTML trop faible

Un site qui contient en back-end d’avantage de code HTML que de texte lisible par les internautes s’avère problématique. Un faible ratio texte-HTML peut être le signe d’un site mal codé, de texte masqué ou d’une lenteur de chargement. Quelle qu’en soit la raison, il en va de la bonne santé SEO du site de corriger ce problème.

 

Balise H1

Une erreur SEO à ne pas commettre : mal renseigner la balise h1

La balise H1 correspond au titre d’en-tête de la page. Chaque page ne devrait en contenir qu’une seule. La balise H1 permet de créer une hiérarchie dans la structure d’une page, tant pour les moteurs de recherche que pour les internautes.

L’une des erreurs les plus courantes est d’avoir une meta title et une balise H1 identiques. Attention à ne pas les confondre ! La meta title apparaît dans les résultats de recherche, tandis que la balise H1 est le titre que voit le visiteur sur la page.

 

Nombre de mots

Une erreur SEO à ne pas commettre : avoir un nombre de mots trop faible sur une page.

De nombreux sites web possèdent plusieurs pages avec un nombre de mots trop faible. Le nombre de mots idéal n’est pas une science exacte. Sachez juste que Google a un penchant pour les pages profondes et que le contenu est un indicateur de profondeur.

 

Liens on-page

Une erreur SEO à ne pas commettre : mal gérer ses liens on-page

Des liens pertinents, utiles et de haute qualité peuvent donner un sérieux coup de pouce à votre référencement naturel en améliorant l’expérience utilisateur. Mais il ne faut pas vouloir en faire trop, au risque d’affaiblir la valeur du site et d’envoyer les internautes voir ailleurs. Débarrassez vous de tous les liens qui n’apportent pas de réelle valeur ajoutée à votre page.

 

Déclaration du langage par défaut

Une erreur SEO à ne pas commettre : ne pas déclarer la langue par défaut

Ce n’est une nouveauté pour personne : sur le web, il n’y a pas de frontières. C’est pourquoi il est important de déclarer la langue par défaut du texte. Une astuce qui permet d’assurer sur plusieurs points :

  • Les navigateurs sont avertis de la langue du contenu de la page.
  • Aide à la géolocalisation et le référencement international.
  • Google utilise la déclaration de langue pour s’assurer que les bonnes personnes voient le bon contenu.
  • Les personnes qui utilisent des convertisseurs texte-parole entendront le contenu dans la bonne langue.

 

Redirections temporaires

Une erreur SEO à ne pas commettre : la mise en place de redirections temporaires

La redirection est une excellente façon de faire savoir à Google et autres moteurs de recherche qu’une page a été déplacée. Ainsi, les pages ne perdent pas l’autorité acquise. Toutefois, il faut distinguer les redirections permanentes (301) des redirections temporaires (302). L’impact SEO n’est pas le même. Une redirection 302 peut en effet pousser les moteurs de recherche à continuer d’indexer une page pas à jour, tout en ignorant la page de redirection.

 

Alors ne laissez pas s’accumuler des problèmes SEO jusqu’à obtenir un effet boule de neige, prenez d’abord conscience de tous les points à optimiser pour votre référencement naturel.

Et si malgré toutes ces astuces vous avez du mal à vous en sortir et que l’ensemble vous paraît trop complexe à mettre en place, n’hésitez pas à nous contacter : Alioze est une agence spécialisée en référencement naturel.

 

En réponse à "Comment améliorer son référencement naturel pour 2017 ?"

  1. Article très très pertinent. Les chiffres sont essentiels pour mesurer la performance dans l’optimisation SEO je pense. Un travail efficace et une stratégique marketing adaptée vous permettront de drainer du trafic supplémentaire.

  2. Pensez surtout à votre audience et l’expérience utilisateur au lieu de se focaliser sur des critères techniques dont la pondération dans l’algorithme de ranking est très discutable.

    Le SEO, c’est surtout du bon sens, du contenu, du maillage interne et des liens réguliers.

  3. Olivier dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article très pertinent !
    Pour ceux qui voudraient approfondir la question, je vous conseille aussi cet article :
    http://www.denisbdc.fr/comment-optimiser-son-referencement-naturel/

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Bienvenue sur le blog de l’agence Alioze !
Il regorge de conseils & de news sur toutes les tendances du web, e-commerce, SEO et de la communication.

L’agence Alioze se situe au 32 rue Fondary, 75015 Paris

hello@alioze.com +33 (0) 1 45 77 75 04
Vous cherchez une agence spécialisée en référencement naturel ?  Contactez nous